SYNOPSIE

atelier d'écriture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du grabuge sous la carrosserie

Aller en bas 
AuteurMessage
cedrole

avatar

Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Du grabuge sous la carrosserie   Lun 15 Jan - 18:41

Il n’avait qu’un seul indice, cette voiture inconnue stationnée depuis deux jours au coin de la halle qui servait d’entrepôt à quelques trafics frauduleux.

Officiellement ce local faisait parti des ateliers municipaux et seuls le Maire et son Adjoint étaient autorisés à y pénétrer.

Pierre de Lacrout, avait été élu maire il y a près de 10 ans. Malgré un nom à particule des plus ridicules, il se croyait issu de la haute aristocratie française, mais aucune lignée noble n’avait jamais été inscrite dans son arbre généalogique.

Que faisait donc cette voiture devant son entrepôt depuis mardi dernier ? Les habitants du quartier dérangés par la mise en marche de l’auto-radio en pleine nuit, avaient bien alerté la gendarmerie, mais la plupart des effectifs avait été réquisitionnée dans l’affaire des pharmacies cambriolées. L’adjudant-chef avait beaucoup à faire et Monsieur Le Maire du village de Satsec décida de mener personnellement son enquête.

Il soupçonna en premier lieu le Père Pétuité qui, selon lui, en voudrait personnellement à la marchandise de l’entrepôt. Cet ecclésiastique s’avérait être une figure incontournable du conseil municipal et adepte inconditionnel du fameux alcool de menthe qui faisait la renommée du village.

Monsieur le Maire décida de se rendre sur place afin d’inspecter le véhicule abandonné. Personne à l’intérieur, mais beaucoup de buée sur les vitres. Il colla son oreille à la vitre arrière gauche et finit par entendre des cris étouffés, comme des pleurs d’enfants. Il tira sur la poignée pour dégager les malheureux et à sa grande surprise lorsque la porte céda il n’y avait personne à l’intérieur. Il fit le tour, ouvrit le coffre mais pas le moindre signe de vie. Il en conclut que sa raison lui avait fait défaut et que seule son imagination l’avait trompé. Il grimpa à l’avant et examina la boite à gants, les vides poches et autres cachettes susceptibles de renfermer quelques indices exploitables.

Le temps passait et il lui fallait rentrer. Qu’importe, il reviendrait demain et encore le jour d’après s’il fallait. En fin de compte il n’était pas pressé d’appeler la fourrière car il avait encore beaucoup à faire avec ce véhicule qui commençait à lui procurait une certaine fascination.

Le lendemain il revint sur les lieux et entendit des aboiements de chiens alors qu’il approchait à une dizaine de mètres de la voiture. Le maire était stupéfait. La voiture avait changé de place, il y avait vraisemblablement un chien à l’intérieur mais impossible d’ouvrir les portes !

Il décida d’aller chercher son 1er adjoint, Claudio Hermes, apparenté à la grande famille dont la marque est connue et reconnue mondialement.

Deux heures plus tard, voilà les deux compères qui arrivent d’un pas décidé, sauf que Claudio est quand même bien sceptique sur les dires de son confrère. Il veut en avoir le cœur net.
La voiture est intacte. Rien n’a bougé depuis la veille, mais pourtant il y a une différence. Un monticule de feuilles séchées s’est amoncelé sur le toit et le capot de la berling. Pourtant nous sommes en juillet et il n’y a pas d’arbres à deux cent mètres à la ronde.

Toutes les vitres étaient fermées, mais Claudio tenta avec son opinel de fracturer la serrure de la portière côté chauffeur. Il finit par ébrécher la lame, mais sans résultat. Le capot avant se mit à grincer, comme si la rouille avait eu raison de la machine. Ils constatèrent que la carrosserie était en parfait état, quand le capot se souleva doucement, comme une invitation à la découverte.

Nos deux inspecteurs improvisés, conclurent à un mauvais été général, tandis que la voiture brillait comme un sous neuf !! Un paradoxe qui ne semblait guère leur poser problème !
Mais quelle ne fût par leur surprise lorsqu’ils regardèrent à l’intérieur du moteur ?? Il n’y avait plus de moteur ! Rien qu’un emplacement vide, sans pistons, ni soupapes. Plus rien.
Pour le maire ça ne faisait pas de doute, l’aubaine était trop bonne et quelqu’un avait visiblement eu besoin d’un nouveau moteur.

Finalement, nos deux héros faisaient preuve d’une logique imparable et ils décidèrent de contacter la fourrière pour non réclamation de véhicule.

Le camion de la fourrière ne trouva pas la voiture en question à l’adresse indiquée. Aucun véhicule qui correspondait à la description. Pendant plusieurs semaines on ne parla plus de la « voiture fantôme » et tout fût oublié ; jusqu’à ce qu’un samedi matin, un administré de Satsec vint déposer plainte pour vol de voiture. Personne ne prêta attention à ce fait divers malheureusement devenu banal et courant dans cette région. Et puis dans la même semaine on recensa une vingtaine de véhicules volés, la semaine suivante une cinquantaine.

Monsieur le Maire était aux cent coups, il recevait les doléances de tous ces pauvres contribuables qui se faisaient dépouiller par quelques malfrats que l’adjudant-chef ne parvenait pas à mettre hors d’état de nuire.

Toute la ville était sens dessus, dessous !

Et puis une nuit du mois de mai, les habitants furent réveillés par un concert de klaxons, il devait être six heures du matin. Une foule de gens s’amassa autour de la halle où une cinquantaine de voitures rangées et parfaitement alignées semblaient donner un véritable concert. Les interprétations étaient à couper le souffle. Parfois en canon, parfois en chœur, la musique résonnait de part et d’autres des carcasses métalliques.

Seul point d’interrogation : il n’y avait pas de chef d’orchestre, ni de conducteur d’ailleurs !

Certaines personnes amusées croyaient à un canular orchestré par la municipalité ; d’autres riaient jaune ne sachant à quoi s’en tenir et d’autres encore commençaient à poser des questions avec une inquiétude grandissante. Personne ne savait réellement ce qu’il se passait.

Subitement plus un seul bruit ! Un silence pesant et pénétrant remplaça le tintamarre bruyant des belles carrosseries. Quelques secondes s’écoulèrent jusqu’au moment où les voitures démarrèrent et foncèrent sur la foule. Les gens se mirent à crier et à courir dans tous les sens, la cohue se transforma en un véritable champ de bataille. Le vent de panique qui souffla sur Satsec cette nuit là fit en tout et pour tout 17 morts et 122 blessés.

Aucun évènement inexplicable ne se produisit, mais on dénota chez Pierre De Lacrout une tendance à collectionner les petites voitures, à fabriquer des maquettes et poussa même sa passion jusqu’à monter un club de voitures miniatures. Monsieur Hermes, toujours partant pour seconder le grand gourou, était chargé de recruter des nouveaux adhérents et il se débrouillait très bien. Il faut dire qu’il mettait en avant un argument imparable : Un coup à boire à chaque réunion. Et là, de nombreux adeptes qui ne connaissaient rien aux modèles réduits se sont vus rallier le club en deux temps trois mouvements ! Il faut dire que c’était tous des patients internés à l’hôpital du Chais d’Haussmann. Cet évènement hors du commun avait déclenché chez certains des troubles psychiques tels, que l’enfermement avait été envisagé comme seule solution possible.

Le calme était revenu à Satsec où chacun vaquait à ses occupations.

Un an plus tard jour pour jour, monsieur le maire remis de sa longue maladie remarqua une centaine de caravanes installées depuis deux jours au coin de la halle qui servait d’entrepôt à quelques trafics frauduleux, mais là, c’est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du grabuge sous la carrosserie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle carrosserie en carbone fabrication maison
» [ASTUCE] Optimiser la durée de la batterie sous Android et le HD2
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR
» Mise sous tutelle des S.D.F.???
» [REQUETE] SFR TV sous Android?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SYNOPSIE :: ECRITURE - TEXTES EN LIBERTE ET EN CONSTRUCTION :: Toutes les oeuvres achevées hors thèmes-
Sauter vers: